Jim DeMint

James W. « Jim » DeMint (né le à Greenville en Caroline du Sud) est un homme politique américain, membre du Parti républicain, sénateur de Caroline du Sud au Congrès des États-Unis de janvier 2005 à janvier 2013.

Cet homme d’affaires est élu en 1998 comme député républicain de Caroline du Sud à la Chambre des représentants des États-Unis.

En 2004, il est choisi comme candidat républicain au Sénat lors des primaires républicaines de Caroline du Sud où il est parvenu à devancer l’ancien gouverneur de l’État, David Beasley.

Il s’oppose à plusieurs reprises à l’administration Bush.

Jim DeMint est un partisan de l’élimination des diverses taxes fédérales qu’il remplacerait par une taxe nationale unique de 23 % sur les biens et services. Membre du groupe religieux intégriste The Family, il est aussi un opposant absolu à l’avortement sous toutes ses formes.

Lors de la campagne électorale, DeMint se prononça à titre personnel pour l’exclusion de l’enseignement public aussi bien des homosexuels que des mères célibataires vivant en concubinage.

Le 2 novembre 2004, Jim DeMint est élu sénateur de Caroline du Sud avec 54 % des voix contre 44 % au démocrate Inez Tenenbaum.

À partir de janvier 2005, DeMint est membre au Sénat notamment de la commission du commerce, des sciences et des transports et de la commission de l’environnement et des travaux publics.

Le 21 janvier 2009, il est l’un des deux seuls sénateurs à avoir voté contre la nomination d’Hillary Clinton comme Secrétaire d’État.

Candidat à sa réélection au Sénat en 2010, il a dû affronter le démocrate Alvin Greene et le candidat vert Tom Clements. Il a aisément remporté cette élection avec 61,42 % des voix.

Appartenant au Tea Party, il a crié le Senate Conservatives Fund, un comité d’action politique servant à financer les campagnes politiques locales de ses alliés.

Le 6 décembre 2012, il démissionne de son mandat pour devenir président de la Heritage Foundation, fondation proche du Parti républicain. En cela, il tire les conséquences de son échec à prendre le contrôle du groupe républicain au Sénat. Il joue toutefois ensuite un rôle important dans le « shutdown » qui paralyse la vie politique américaine fin 2013.

AL
AK
AZ
AR
CA
CO
CT
DE
FL
GA
HI
ID
IL

     Shelby
     Murkowski
     McCain
     Boozman
     Feinstein
     Bennet
     Blumenthal
     Carper
     Nelson
     Isakson
     Schatz
     Crapo
     Durbin

     Sessions
     Sullivan
     Flake
     Cotton
     Boxer
     Gardner
     Murphy
     Coons
     Rubio
     Perdue
     Hirono
     Risch
     Kirk

 

IN
IA
KS
KY
LA
ME
MD
MA
MI
MN
MS
MO

     Coats
     Grassley
     Roberts
     McConnell
     Vitter
     Collins
     Mikulski
     Warren
     Stabenow
     Klobuchar
     Cochran
     McCaskill

     Donnelly
     Ernst
     Moran
     Paul
     Cassidy
     King
     Cardin
     Markey
     Peters
     Franken
     Wicker
     Blunt

 

MT
NE
NV
NH
NJ
NM
NY
NC
ND
OH
OK
OR

     Tester
     Fischer
     Reid
     Shaheen
     Menendez
     Udall
     Schumer
     Burr
     Hoeven
     Brown
     Inhofe
     Wyden

     Daines
     Sasse
     Heller
     Ayotte
     Booker
     Heinrich
     Gillibrand
     Tillis
     Heitkamp
     Portman
     Lankford
     Merkley

 

PA
RI
SC
SD
TN
TX
UT
VT
VA
WA
WV
WI
WY

     Casey
     Reed
     Graham
     Thune
     Alexander
     Cruz
     Hatch
     Leahy
     Warner
     Murray
     Manchin
     Johnson
     Enzi

     Toomey
     Whitehouse
     Scott
     Rounds
     Corker
     Cornyn
     Lee
     Sanders
     Kaine
     Cantwell
     Capito
     Baldwin
     Barrasso